Enfance

Tous les ans, près de 6000 enfants naissent avec un handicap mental en France.
La loi institue une obligation scolaire pour tous les enfants, y compris ceux porteurs d'un handicap.
L' Apei Moselle accueille dans ses structures les enfants porteurs d'un handicap mental orientés par la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapés (CDAPH).
Le SESSAD : Le Service d'Éducation Spéciale et de Soins A Domicile
Ce service assure, en lien étroit avec l'entourage (famille, école, etc.), un accompagnement à la fois éducatif, pédagogique et thérapeutique réalisé pour l'essentiel sur le lieu de vie des enfants.
La très grande majorité des enfants accompagnés par le service sont, et restent, scolarisés dans les classes ordinaires ou spécialisées de l'Education Nationale.
Procédure d'admission au SESSAD
Les admissions au service se font sur décision de la CDAPH (Commission Départementale des droits à l'Autonomie des Personnes handicapées). Après réception de la notification, les parents prennent contact avec le service. Pour évaluer les potentialités et les difficultés de chaque enfant, des bilans sont proposés sur un plan éducatif et psychologique, en ergothérapie, en orthophonie et en psychomotricité.

Suite à ces bilans, l'équipe se réunit avec les parents pour co-construire un projet individualisé et un calendrier d'interventions.
Les I.M.E (Institut Médico-Éducatif)
Les Instituts Médico-Éducatifs accueillent des enfants, des adolescents et de jeunes adultes de 6 à 20 ans en situation de handicap mental, avec ou sans trouble associés (troubles envahissant du développement, polyhandicap..). Sur la base d'un projet individuel co-construit avec les parents et d'un projet de scolarisation le cas échéant, ils proposent un accompagnement scolaire, éducatif, pédagogique et thérapeutique adapté et travaillent au développement de l'autonomie dans la vie quotidienne.
Certains IME proposent un accueil en internat.

En fonction des capacités, des besoins et de l'évolution de l'enfant et des souhaits des parents, une nouvelle orientation peut être prononcée vers une scolarisation spécialisée (ULIS-école, ULIS collège) ou vers d'autres établissements médico-sociaux plus adaptés.

Les IME sont structurés autour d'une section médico-pédagogique (IMP) pour les 6-13 ans et une section professionnelle (IMPRO) pour les 14-20 ans.
A travers l'enseignement scolaire, l'établissement vise le maintien et le renforcement des acquis scolaires. Cette dimension pédagogique s'articule avec les activités sportives, culturelles et d'expression artistique.

L'IMPRO complète l'enseignement général dispensé par l'IMP et assure une formation pré- professionnelle permettant d'accéder à un emploi en milieu ordinaire ou protégé. Il accompagne aussi les adolescents et jeunes adultes dans leur autonomie en vue d'intégrer un établissement adapté à leurs besoins en internat ou en accueil de jour.
A partir de 16 ans, en fonction des potentialités, des stages de découverte sont organisés en milieu ordinaire de travail, en ESAT ou en FAS, FAM, MAS.
Procédure d'admission
Des visites d'établissements peuvent s'organiser avant toute décision d'admission.
Après la notification d'orientation de la CDAPH, des entretiens sont proposés avec des professionnels
de l'établissement (directeur, chef de service, assistante sociale, psychologue, éducateur référent,
infirmière…) pour préparer l'admission.

Une fois admis, une période d'observation sert à l'élaboration d'un premier projet Individuel.


Affichage Par carte Par liste
    page 1 sur 1